- chantLaurent - guitareNicolas - guitareAmaury - basseRaphaël - batterieMaxime - clavier
Accueil
News
Concerts
Biographie
Musique
Photos - Vidéos
Contacts
Livre d'or
Forum
Liens


Le site du mois :


Guitare Live

 
 
Amaury Bouchard
Amaury en bref  
 


Né le 08 décembre 1975.

Basse

Dans Perpetual (e)motion depuis septembre 2002

Ingénieur informaticien

 

 

Matériel  
 


Basses
>Squier Jazz Bass 4 cordes
>Washburn 6 cordes active
>Basse 6 cordes active en cours de construction par le luthier Didier Duboscq.

Multi-effets Digitech RP-6 (c'est pour les grattes, mais ça marche)

Préampli / boîte de direct SansAmp BassDI

Ampli Laney 50W qui sert de retour sur scène.

 

 

Groupes favoris  
 
Iron Maiden, Metallica, Symphony X, Dream Theater, Vanden Plas, Ark, Fear Factory, Peter and the test tube babies (c'est du punk) et le métal instrumental (Patrick Rondat, Pascal Mulot, Joe Satriani).

 

 

Influences  
 
Tout a débuté avec Steve Harris (évidemment) quand j'ai commencé la basse, suivi de Cliff Burton ; ces deux-là mélangent l'énergie, le rythme et la mélodie comme personne. Ensuite les albums solo de Stuart Hamm (énorme technique). Puis la gigantesque claque de Pascal Mulot avec son album Purple Eyes ; deuxième claque avec son 2e album Bass & Love. Impressionnant aussi, quand j'ai vu (mais pas entendu ;o) John Myung sur sa 6 cordes.
 
5 albums indispensables  
 
> Reroute to remain (In Flames)
> Meteora (Linkin Park)
> Killers (Iron Maiden)
> Images and words (Dream Theater)
> Ride the lightning (Metallica)

 
5 morceaux favoris  
 
> Free fall (In flames)
> Don't stay (Linkin Park)
> Killers (Iron Maiden)
> The Ceremony (Joe Satriani)
> Replica (Fear Factory)
 
Amaury vu par...  
 


Amaury vu par Laurent
Bassiste qui arrive parfois à l'heure et qui case des soli partout sauf là où on lui demande d'en faire.

Amaury vu par Raphaël
Avec ses deux basses il a autant de cordes que de doigts, mais il n'a pas encore osé amener les deux en même temps...

Amaury vu par Nicolas
C'était en 2000. Je le revois, assis sur son petit banc face à la gare d'Antony, attendant sagement que ses camarades musiciens arrivent. On est entré dans le studio, il a branché sa p'tite 4 cordes, a fait un peu de tapping pour impressionner le nouveau (moi en l'occurence), a commencé à faire des soli sur les parties de chant, s'est assis parce que ce foutu instrument est lourd et a continué à se massacrer les doigts. Sans sourire. Sans pleurer non plus. Car il l'aime, cette musique. Et ce groupe. Mais il ne le dira jamais. Trop réservé, ce bassiste aux origines douteuses (pensez bien, il vient plus ou moins du pays de Céline Dion et Robert Charlebois. Ca vous marque un homme). Depuis, rien n'a changé. Sauf deux choses : il a ajouté deux cordes à son arc. Et maintenant, c'est nous qui l'attendons pour les répétitions...

Amaury vu par lui-même
Bon, c'est moi alors je ne suis pas forcément objectif, hein. Euh... Je joue bien (il paraît) quand je m'en donne la peine. J'aime bien le style de Torsten Reichert (le bassiste de Vanden Plas) : il est tranquille, il place les bonnes notes au bon moment. Disons que j'essaye de faire pareil. Il y a des morceaux où je fais des beaux soli à des moments où ce n'était pas forcément prévu, mais bien évidemment les passages que Laurent et Nico prévoient pour me laisser m'exprimer me laissent un peu de glace... La nature est ainsi faite.

 
  Design et contenu © 2003-2005 Copyright Freegaia.com Perpetual (e)motion